?

En tant qu’opératrices électorales, les provinces sont amenées à :

  • contracter différents types de contrat d’assurance mais aussi avec la SNCB (remboursement des frais de déplacement de certains électeurs) et Bpost (payement des jetons de présence) ;
  • gérer le stockage du papier électoral ;
  • valider via ses organes politiques les élections communales et provinciales : c’est le collège provincial qui assure la gestion des recours éventuels et la vérification des élections communales alors que le conseil provincial assure la gestion des recours et la vérification des élections provinciales.