?

L’attribution des numéros d’ordre aux listes électorales s’effectue en cascade. Le processus est décrit dans ce document. Les numéros d’ordre sont d’abord attribués aux listes complètes, puis aux listes incomplètes, par tirage au sort. Les candidatures isolées sont considérées comme formant une liste incomplète.

Le tableau reprend les adresses de lieux de dépôt communiquées à ce jour au Gouvernement wallon. Pour l’élection communale, le dépôt se fait généralement à la maison communale.

La circulaire du 11 septembre 2018 rappelle les obligations en matière de délivrance des extraits du registre nécessaire à la complétude des dossiers de candidatures.

L'interprétation ministérielle sur l'inéligibilité des grades légaux est disponible via ce lien.

Le 11 juillet dernier, le Parlement fédéral adoptait deux lois sur les naturalisations.

L’application du logiciel électoral spécifiquement dédiée à l’encodage des bureaux électoraux est désormais en ligne via ce lien. Elle vise à encoder les coordonnées géographiques des bureaux d’arrondissement, de district, de canton et des bureaux communaux ainsi que les coordonnées de leurs membres. Un code est nécessaire pour accéder à l’application. Il est communiqué aux présidents de bureaux et aux SPOC communaux par la Cellule élections. Un vade-mecum aidera les membres des bureaux et les communes dans leurs démarches.

L’application destinée au pré-encodage des listes et candidatures est désormais disponible via ce lien. Pour se connecter, il convient d’insérer sa carte d’identité dans un lecteur e-ID et d’encoder son code PIN. Un vade-mecum et ses annexes (annexe 1 et annexe 2) est également disponible pour accompagner les utilisateurs dans leurs démarches. Pour les aspects réglementaires liés à la présentation des candidatures, le vade-mecum consacré à l’arrêt des listes comporte une série d’informations utiles aux candidats.

En vertu de l’arrêté ministériel du 24 juillet 2018 pris en exécution de l’article L4142-27 du Code wallon de la démocratie locale et de la décentralisation et interdisant pour les élections communales et provinciales du 14 octobre 2018 l’utilisation de certains sigles, publié au Moniteur le 2 août 2018, l’utilisation des sigles ou logos suivants est prohibée pour les élections provinciales et communales du 14 octobre 2018 :
les sigles ou logos P.S.B, S.P.B., POB, PLP, PL, PLPW, PRLW, PRL, PRL-PFF, PRL-FDF, PFF-PRL, PRL-MCC, PSC, PPE, PSC-PPE, PPE-PSC, CSP-PSC, PSC-CSP, CDH-CSP, CSP-CDH, ECOLO-VERTS, ECOLO-V, VERTS.

Registre des électeurs, frais électoraux, accessibilité : 3 nouvelles circulaires sont disponibles pour vous éclairer sur la législation.